Les meubles chinois reflètent très bien la grandeur de la civilisation asiatique en général et chinoise en particulier. Dotés d’un style propre, la majorité d’entre eux respecte les procédés traditionnels de fabrication, le plus souvent manuels, dont certains très demandés datent de plusieurs siècles avant Jésus Christ. Chaque dynastie, en particulier la dynastie Ming qui fut l’âge d’or des meubles chinois, possède ses particularités en matière de style de meubles. Ces derniers, mis à part leur ancienneté, sont reconnus pour leur élégance, leur design et surtout pour la qualité de leurs matières premières. Cette qualité des bois utilisés est à l’origine du fait que la plupart de ces meubles chinois se passent de restauration puisqu’ils sont merveilleusement conservés et ses milliers d’années d’existence n’ont aucun effet sur leur beauté, bien au contraire.

Les différents types d’armoires Chinoises.

Bien que fabriquées depuis des siècles, voire des millénaires, les armoires chinoises possèdent une typologie variée et font très bien rimer fonctionnalités et esthétiques. Parmi ces différentes sortes d’armoires figurent, en premier lieu, les armoires escaliers. Comme l’indique son qualificatif, ce meuble chinois sert à la fois de mobilier de rangement et d’escalier pour permettre l’accès ou la sortie des personnes dans une habitation. Ce meuble illustre bien l’ingéniosité de cette civilisation concernant les multiples fonctions que pourrait disposer une armoire et se traduit par la présence d’une unité de rangement, similaire à un tiroir. Chaque marche est accompagnée de différents autres espaces de rangements dont les volumes progressent au fur et à mesure qu’ils s’éloignent des marches. On retrouve également les armoires de cuisine, dont les portes sont ajourées et possèdent trois catégories d’espaces de rangements distinctes, à savoir deux étagères protégées par lesdites portes dans la partie supérieure, deux tiroirs au milieu et enfin deux autres étagères protégées cette fois par des volets classiques dans la partie inférieure. Quant aux armoires penderies destinées au rangement des habits, le nombre de leurs portes varie de 2 à 4, selon le modèle. Ces meubles se subdivisent en plusieurs types, à savoir les armoires laquées rouges, les armoires papillons, les armoires concaves, les armoires aux motifs floraux dorés, les armoires aux sceaux ainsi que les armoires aux ferrures. Enfin, concernant les armoires bibliothèques, elles sont très concentrées sur l’esthétique, dont la plus célèbre est nommée Shi Bu Shi et adoptent une forme arrondie sans protection latérale ni dorsale.

Les buffets de styles traditionnels Chinois.

Les buffets chinois sont également très reconnus par les amateurs de meubles asiatiques et ont même influencé plusieurs pays asiatiques dans la fabrication de meubles. Les buffets chinois peuvent être subdivisés en trois catégories: les petits, grands et les buffets altar. Il est évident que la première et seconde catégorie de buffets se différencient par leur taille et peuvent être décrites comme étant des meubles compacts de niveau bas, possédant divers tiroirs répartis sur les côtés ou uniquement sur les parties supérieures ou inférieures, accompagnés de diverses étagères protégées par des volets verrouillés. Les petits buffets sont identiques aux grands à la différence que certains de ses modèles ne disposent pas de pieds. Concernant les buffets altar, ils sont également similaires à ces petits et grands buffets, mais leur plateau possède un petit rallongement dénommé « queue d’oiseau ». Les meubles TV chinois peuvent être catégorisés dans ce type de mobilier et doivent cette qualification à sa qualité de niveau bas qui favorise une vision confortable, si cet appareil y est installé.