En Chine antique, les chinois utilisaient des nattes en paille pour se reposer ou pour s’assoir. A partir de 471, les lits sont apparus. Ainsi, la vie quotidienne des gens a progressivement évolué, pour passer du plancher à des meubles chinois un peu plus hauts. Dès lors, les nattes de paille étaient davantage utilisées pour poser sur les lits ou sur les divans.

En plus des lits, d’autres meubles chinois comme les chaises et les tabourets font leur apparition, avec de diverses conceptions venant des dynasties de Ming et Ching. Dans la dynastie de Ming, mes meubles sont lisses avec des ornements élégants aux motifs variés. Dans la dynastie de Ching, la conception des meubles chinois s’est tournée vers un ornement plus riche avec des détails davantage affinés. Aujourd’hui, la plupart des conceptions chinoises de meubles sont fortement influencées par les deux périodes de Ming et Ching.

Pour la conception du meuble chinois, le bois a été la première matière principale utilisée. Avec les ressources riches présentes dans les forêts de Chine, ce n’était pas étonnant. Ainsi, le meuble chinois était en général fabriqué avec du bois laqué ou du bois dur. En outre, les meubles chinois de bambou et de rotin ont également fait leur apparition, notamment dans les zones au climat plus chaud et plus ensoleillé.

Le plus souvent, les bois utilisés pour les meubles chinois de qualité sont le « huganhuali », le « Jichi », et la « zitan ». Le Huanghuali était surtout employé dans les dynasties de Ming et de Ching. C’est l’un des bois les plus précieux du monde. L’arbre peut atteindre jusqu’à 36 mètres de hauteur avec un tronc de 1 mètre de diamètre. En Chine antique, le huanghuali et le zitan était aussi précieux et coûteux que l’or et la gemme. Le Jichi, lui, est un bois très dur, qui se trouve plus particulièrement en Birmanie, en Thaïlande, en Inde ou encore au Vietnam. Ce type de bois est beaucoup plus rare que le Huganhuali et le Zitan.

Pendant longtemps, les meubles chinois antiques ont été considérés comme des trésors. Mais ces magnifiques meubles chinois ont vite disparus, notamment à cause de conflits où ils ont été pillés par des envahisseurs de l’Ouest. Par conséquent, aujourd’hui, de rares meubles chinois antiques peuvent être trouvés dans les musées tels que le Victoria et Albert museum à Londres ou encore certains musées à Pékin.